Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Crêpes et Galettes Bretonnes

Nous sommes le 2 février ! C’est la Chandeleur !

C’est une fête religieuse qui tient son nom aux chandelles que l’on allumait pour éloigner les mauvais esprits et invoquer de meilleures grâces.

Mais pour tout le monde, la Chandeleur c’est l’occasion de manger des crêpes.

 

Et qui connait mieux les crêpes qu’une bretonne !

  DSC03295--Small-.JPG

 

Donc en ce jour, voici un petit historique de la crêpe avec recettes (bien évidemment).

 

La crêpe n’est pas une invention récente.

On la retrouve en 7000 av. JC mais elle ressemblait plus à une grosse galette épaisse faite avec une mixture pâteuse à base de diverses céréales. De plus, elle était préparée sur une pierre chaude.

La 1ère recette de crêpe avec de la farine de froment apparait en Bretagne vers le 13ème siècle et celle à base de farine de blé noir au 15ème siècle.

 

 

La façon traditionnelle de faire des crêpes est celle à la billig (galetière). On utilise un « rozell » (raclette en bois) pour étaler la pâte et on la retourne avec un « spanell » (une longue fine lame en bois ou en métal).

 

La Billig peut être au gaz ou électrique. Mais j’ai une préférence pour le gaz. Autrefois, nos grands-mères mettaient la plaque de fonte directement sur le feu dans la cheminée.

 

 De nos jours, bon nombre de cuisinière utilise la poêle.

 

Mais le pire dans l’histoire des crêpes, c’est qu’il existe autant de recettes de crêpes que de cuisinières… bretonnes !

 

Dans sa composition, on trouve deux sortes de farine :

  • de la farine de sarrazin (blé noir : à l’origine plante sauvage qui poussait dans les sols pauvres) et qui était utilisée autrefois dans les campagnes et qu’on appelle aujourd’hui plus communément la « galette» ou «crêpe de blé noir »
  • de la farine de froment qui était réservée au bourgeois et qui elle, s’appelle « crêpe de froment »

 

 

 Voici donc maintenant, mes recettes de crêpes (donnée par une crêpière de Pont Labbé) et de galettes (donnée par une amie de St Brieuc).

 

 

Crêpes Bretonnes : quantité pour 80 crêpes (quand j’en fais, c’est pour un repas, un petit déjeuner, et le reste au congélateur)

-      3 kg de farine de froment

-      1 kg de sucre

-      12 œufs

-      6 litres de lait entier

-      1 pincée de sel

 

 

DSC02875--Small-.JPG

 

 

Préparation :

-      Verser dans une bassine alimentaire, la farine, le sucre, le sel, les œufs, et 3 litres de lait.

-      Commencer à mélanger avec une seule main en évitant de faire des grumeaux.

-      Quand le mélange est homogène, ajouter un à un les 3 autres litres de lait.

-      Bien mélanger.

-      Si malgré tout, il y a des grumeaux, ne pas hésiter à passer le mixeur.

-      Laisser poser la pâte 3 heures minimum.

 

DSC02722--Small-.JPG  DSC02723--Small-.JPG  DSC02724--Small-.JPG  DSC02725--Small-.JPG

 

 

Galettes Bretonnes : pour 25 galettes

-      1 kg de blé noir

-      1 oeuf

-      2 litres d’eau

-      Du gros sel

 

Préparation : à faire la veille pour le lendemain.

-      Dans un saladier, verser la farine, l’œuf et 1 litre d’eau.

-      Commencer à mélanger avec une seule main en évitant de faire des grumeaux.

-      Ajouter le reste de l’eau et mélanger.

-      Si malgré tout, il y a des grumeaux, ne pas hésiter à passer le mixeur.

-      Laisser poser une nuit.

- Ensuite les couler.

 

  DSC02726--Small-.JPG   DSC02728--Small-.JPG

 

 

 

Je terminerai donc mon petit topo sur la crêpe en spécifiant quand même que la Bretagne n’a pas le monopole de la crêpe.

Beaucoup de régions françaises font des crêpes mais leurs noms sont différents ou leurs compositions.

En Alsace, on utilise de la bière ; en Normandie, on ajoute du Calvados ; dans le Limousin, on l’appelle le tourtou ; en Auvergne, c’est le bourriol.

 

Et n’oublions pas, la célèbre crêpe Suzette, classique de la cuisine française, créée par Auguste Escoffier. Elle est préparée avec un beurre fondu, du sucre, du Grand Marnier, de l’orange ou citron.

 

 

Juste une dernière chose : je remercie Anne (ma fille), Ophélie et Océane (ses amies de classe) qui ont fait un exposé sur les crêpes et qui ont gentillement acceptées que je l'utilise pour ce petit topo sur les crêpes.

merci

 

 

 

 

Coco 28/12/2015 11:18

Bonjour
Merci pour vos précieux conseils pour le "culottage " de la galetière . C'est exactement comme ça que j'ai appris ,il y a 30 ans ...J'ai été crêpière ,mais j'avoue que j'avais un "trou" ,je ne savais plus si il fallait mettre les oeufs en entier ou juste le jaune ...maintenant je sais !
Merci à vous
Bonne année 2016 ,merci pour votre blog intéressant
amitié
Corinne

thuet 24/06/2015 06:39

bonjour
merci pour les recettes de crepes et oui j'ai une billig en fonte mais je ne connaissais pas les recettes mais et oui il y a un mais quand doit on mettre le sel .
du gros sel ou du sel fin et combien
bonne journée et merci
sylvie