Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme le Pudim Mandarin aux oeufs portugais

Avant de vous détailler cette recette, je dois vous donner quelques explications.

 

Ce flan (car c’est un flan !) est un dessert que l’on retrouve souvent à la fin des repas portugais.

 Je n’ai aucun mérite car elle se confectionne avec des sachets de flans (Pudim Mandarin au Portugal), mais j’ai amélioré la recette.

En France, quand je n’ai plus de ce fameux Pudim Mandarin, je prends de la poudre à flan (type Alsa). Et c’est avec, que je vous livre la recette .

 

 DSC03486--Small-.JPG

 

Comme le Pudim Mandarin aux œufs portugais

Pour 6 personnes

 

Ingrédients

-          1 paquet de poudre de flan 

-          3 œufs 

-          1 /2 l de lait entier 

-          Caramel 

-          Une dizaine de cigarettes russes 

 

Préparation

 

 

-          Dans un bol, mélanger le contenu du sachet avec les jaunes d’œufs et un peu de lait (retiré du 1 /2 l)

-          Verser le reste du lait dans une casserole et ajouter le mélange.

-          Faire bouillir le tout

-          Monter les blancs en neige fermement

-          Les incorporer au mélange chaud

-          Au fond d’un moule (couronne de chez Tupp pour moi), verser du caramel et placer des cigarettes russes l’une à côté de l’autre

-          Verser dessus le mélange aux œufs.

-          On peut encore rajouter des cigarettes si on le veut

-          Laisser refroidir avant de mettre au réfrigérateur

 

  

                IL N’Y A PLUS QU’A DEGUSTERDSC03487--Small-.JPG                             

 

 

 

 

 

                             

Ingrid 09/12/2016 18:00

Ok je suis daccord avec un batteur car sa refroidi le mélange mais perso on m'a dit a la spatule délicatement pour pas casser les blancs

snunes 09/12/2016 17:52

bonjour, il faut bien mélanger au fouet, et sinon au batteur électrique mais pas longtemps genre 10-20secondes

ingrid 19/08/2016 16:27

bonjour, comment faites vous pour que le mélange soit homogène et que les blancs ne cuisent pas ?
cordialement