Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment culotter un billig, galettière, galettoire, crêpière... ?

Bonjour,

 

C'est la chandeleur, aujourd'hui !

Je sais !

 

Et bien, je ne vous donnerai pas de recettes crêpes ou de galettes !

 

Je ne veux pas faire comme les autres ! Na !

 

Je préfère vous parler du matériel pour faire de bonnes crêpes !

 

 

 

DSC06399--Small-.JPG

 

 

 

 

 

Cet article est un peu particulier, mais je pense qu'il peut-être nécessaire pour ceux et celles qui s'achetent un billig à gaz ou électrique et qui se plaignent que leurs crêpes et galettes collent, cuisent trop ou pas assez.

 

Il faut savoir que le culottage est très important, car c'est lui qui fait la cuisson des crêpes : il n'est pas assez culotté, vos crêpes cuisent trop vite, brûlent et ne se décollent pas ; il est trop culotté (les vieux billigs encrassés qui nous viennent de nos ancêtres par exemple), elles cuisent moins vite.

 

Le but du culottage : la plaque de fonte qui est striée doit devenir lisse. Il faut que votre pâte à crêpes ou galettes adhèrent à la plaque lors de la cuisson et se décolle bien par la suite.

 

Ma source de ce culottage vient de ma cousine qui était crêpière (et formatrice).C'est très efficace, je peux vous l'assurer.

 

La méthode que je vais expliquer ci-dessous, n'est valable que pour le billig avec une plaque en fonte.

 

Pour le billig à gaz, qui chauffe plus, ça va plus vite. Electrique, il faut être plus patient et laisser chauffer.

 

Ce travail de culottage doit se faire dehors. Ca fume tellement qu'il faut éviter de le faire dans la maison, même sous la hotte de la cuisine.

 

Un dernier conseil, comme on doit faire chauffer dur et longtemps, éviter que les enfants traînent autour.

 

 

Allez, on passe aux choses sérieuses. Et en photos !

 

 

D'abord, que vous faut-il ?

 

1 bloc de saindoux

(que l'on trouve dans le rayon graisse d'oie, rillettes... je le dis car ici dans le vignoble nantais, dans les supermarchés, les commerçants ne savent pas où ça se trouve dans leur magasin.... Parfois ils ne savent même pas s'ils en ont...)

 

17 jaunes d'oeufs (pour les blancs, vous les congelez et vous pouvez faire des meringues, des gâteaux aux blancs comme celui çi  ICI)

 

1 bon kg de gros sel

 

Pour le matériel :

 

DSC06401--Small-.JPG

 

 

Une grande spatule en inox (le spanel)

 

 

 

Elle peut être en bois, mais je trouve plus pratique celle en inox pour retourner les crêpes. Elle colle moins et est plus mince.

 

 

 

 

 

Un grand vieux chiffon non pelucheux

 

 

Passons au culottage

 

Mettre en chauffe le billig, à fond.

 

Dans un saladier en verre, mélanger bien le saindoux mou et 5 jaunes d'oeufs : ce mélange a pour nom "le lardigel".

(A savoir quand même, que le lardigel se fait aussi quand on fait les crêpes et les galettes, et que là, on ne met qu'un jaune d'oeuf pour un bloc de saindoux)

 

DSC06388--Small-.JPG

 

 

 

 

DSC06390--Small-.JPG

 

 

 

Graisser votre plaque avec votre chiffon mis en boule et imbibé de lardigel.

Le faire plusieurs fois. Vous ne le ferez jamais trop...

 

 

Et oui, ça fume !!!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Battre 12 jaunes d'oeufs en omelette et

verser ce mélange sur votre plaque.

Etaler tout de suite avec votre spatule sur toute la surface de la plaque.

Faire brûler complètement.

 

DSC06391--Small-.JPG

   DSC06392 (Small)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06393--Small-.JPG

 

 

 

 

Quand il ne reste plus qu'une espèce de cendre, enlever avec la spatule.

Graisser aussitôt avec le lardigel ; le faire plusieurs fois.

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06394--Small-.JPG

Verser ensuite le gros sel et

étaler avec votre spatule sur tout la surface de votre plaque.

Et là encore, laisser brûler.

 

Enlever le sel avec votre spatule.

 

 

Graisser à nouveau avec le lardigel, plusieurs fois encore.

 

Eteindre le billig, mais continuer à graisser pendant tout le refroidissement.

 

 

 

Voilà, votre billig est près pour faire...

.....d'excellentes crêpes et de délicieuses galettes...

.....à la bretonne....


 

DSC06396--Small-.JPG

 

 

 

Vous remarquerez une croûte sur votre plaque : c'est ça le culottage ; c'est ça qui va permettre que votre bilig va pouvoir faire de superbes crêpes et galettes.

 

Comme je l'ai déjà dit, il ne faut pas que cette croûte soit trop épaisse, sinon, elles cuiront moins vite, et là il faudra poncer un peu pour la diminuer.

 

 

 

 

 

Maintenant au travail pour faire des crêpes et des galettes.

 

Après un culottage, on commence toujours par les crêpes.

 

Vous trouverez ma recette de crêpes et de galettes  ICI


Je n'allais quand même pas vous laisser repartir sans la recette, un jour de Chandeleur !



DSC06400--Small-.JPG

DSC06405--Small-.JPG

DSC06402--Small-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06403--Small-.JPG

 

 

 

DSC06404--Small-.JPG

 

 

 

 

DSC06407--Small-.JPG

 

 

Référencements Recettes de : crêpes, galettes

BARNIER Jerome 27/02/2017 10:48

Bonjour,
J'avais une simple question à propos du lardigel. Vous ne précisez pas le poids de saindoux dans le mélange. En effet je suppose que ça a son importance pour l'efficacité du mélange.
En ce qui me concerne j'ai déjà essayé et raté un premier culottage. Le jaune d'oeuf n'était, je suppose, pas bien dilué dans le saindoux et j'avais de tous petits morceaux se jaune cuit dans le mélange qui sautaient dans tous les sens quand j'étalais ça sur les plaques brûlantes. Si je comprends bien, il faut mélanger les jaunes d'oeufs dans le saindoux liquide mais pas chaud.
Merci de me confirmer un peu tout ça si vous pouvez, car je vois qu'il n'y a pas eu de question depuis un certain temps et que vous avec mis longtemps à répondre la dernière fois. J'espère que vous êtes toujours là...:)

eliane le guillou 01/03/2016 15:35

j'ai un soucis avec ma billig la plaque en fonte craquelle quel conseil me donnez vous j'ai peur quelle soit foutue
merci

Djoze 29/11/2016 10:26

Mieux vaut une réponse tardive que pas de réponse !
Fonte émaillée qui craquelle -> poubelle, l'émaillage est mort
Fonte usinée ou fonte "naturelle" (billig professionnelles et semi-professionelles type Krampouz CEBPA) -> ponçage à la pierre abrasive ou au papier de verre gros grain, puis culottage.

Malik 12/08/2015 14:12

Bonjour,

Je souhaiterais savoir si votre cousine qui est formatrice peut me donner des cours pour manier le rozell... Je viens d'investir dans une Krampouz et pour l'instant c'est assez raté je doit dire...

Merci par avance

Mon mail : debsa78@hotmail.com

Isa024 02/04/2015 19:20

Bonjour
Je viens d'acheter une vieille galettiere double (une plaque lisse et l'autre avec des sillons, après nettoyage, car rouillees)
Je ne sais pas du tout s'ils utilisaient huile ou lardigel
Dois je tenter à nouveau un culottage ? Ou non
Je ne connais pas du tout l'utilisation de la crêpière
Quelqu'un peut-il me conseiller sur l'utilisation des plaques
D'avance merci

Diwall 03/04/2015 17:00

Bonjour,
Tu peux essayer avec du lardigel et faire des essais de crêpes. si ça colle de trop, il faudra peut-être bien la poncer et faire un culottage. Par contre, je ne comprends pas pour quoi, il y en a une lisse et l'autre avec sillon.
Peux-tu m'envoyer une photo et si tu as une marque ? Je pourrais peut-être mieux t'aider.
A bientôt

Laetitia 22/03/2015 19:35

Bonjour,
Merci beaucoup pour cet article! En effet, j'ai récupéré en "héritage" le vieux bilig Krampouz à gaz de ma grand-mère qui doit bien avoir quelques dizaines d'années...
J'avais essayé de faire quelques galettes mais ça accrochait trop. J'ai tenté de poncer un peu la plaque avec de la toile émerie : pareil...puis je suis tombée sur votre blog.
J'ai donc tenté un cullotage : j'ai fait un lardigel avec un bloc de saindoux et des jaunes d'oeufs que j'ai mis sur ma plaque bien chaude (le gaz presque à fond...c'est un peu dangeureux vu les éclaboussures...).Ca a duré au moins 2heures. Par contre je n'ai pas osé mettre le reste des oeufs et le gros sel (je n'en avait pas assez). Après j'ai essayé de faire quelques galettes, ça a pas trop mal marché, les crêpes n'accrochaient presque pas mais en refroidissant j'ai vu apparaître une sorte de croûte qui se décollait. Et je me suis mise à la décrocher avec un couteau de platrier...je ne sais pas si j'ai bien fait mais j'ai l'impression que dessous la plaque est comme neuve!Mais je n'ai pas encore fini, il reste tout le bord de la plaque. Faut-il que je gratte encore ou est-ce que je peux refaire un lardigel + omelette + gros sel que sur cette partie?
Merci beaucoup pour votre réponse

Laetitia 23/03/2015 19:44

Bonjour,
Je me souviens que ma grand mère utilisait du saindoux (ou de la graisse de porc non salée, ce qui est la même chose je crois...).Pour le lardigel, je pensais que ça faisait parti du culottage :-( j'ai passé une plaque de saindoux en attendant que ça sèche entre chaque fois. Après je pense qu'un culottage est sans doute nécessaire puisque les dernières galettes que j'ai vu faire sur ce billig datent de 1998.. et ça accrochait déjà!!! Ma grand mère n'en faisait qu'une fois par an.Je vais donc essayer de finir de poncer sur les bords et de remettre du saindoux.Je vous tiendrai au courant quand je m'y remettrai.
Merci beaucoup pour votre aide, ma grand mère n'a pas pu me laisser beaucoup d'infos sur tout ça, je n'ai que mes petits souvenirs...

Diwall 23/03/2015 12:16

Bonjour,
Avant tout, il faudrait que vous sachiez si votre grand-mère utilisait de l'huile ou du saindoux pour graisser son billig. Car on n'utilise pas du lardigel sur un billig qui a été utilisé à l'huile. On n'utilise alors que de l'huile pour graisser la galettière
Par contre, je ne comprends pas bien ce que vous avez fait avec le lardigel. Celui ci sert seulement à graisser la plaque entre les crêpes. On ne le laisse pas dessus plusieurs heures.
De plus, je ne pense pas qu'un culottage (17 jaunes d'oeufs qu'on laisse brûler puis gros sel) était nécessaire puisque votre billig avait déjà servis et était sûrement culotter si votre grand-mère s'en servait.
Une trop grosse croûte peut en effet faire coller un peu plus les crêpes. Vous pouvez enlever en ponçant. Mais il ne faut pas que vous voyez trop votre plaque et les sillons.
En conclusion, je vous dirais simplement de poncer le plus gros des croûtes, de bien graisser au lardigel (si votre grand-mère utilisait du saindoux) ou à l'huile, en ne chauffant pas trop. Ensuite vous essayez de refaire des crêpes.
Voilà, j'espère que j'ai pu vous aider un peu. N'hésitez pas à revenir me donner des nouvelles sur ce blog ou le nouveau.